Nos produits

> 4000 ans d'histoire
De la racine à la chicorée
Les produits Pacha

4000 ans d'histoire

De la Cichorium Intybus à la chicorée Pacha : toute l'histoire d'une plante sauvage qui a su faire son chemin, ou comment un remède devient un plaisir simple de tous les jours.

Fleur de chicoréeLa chicorée n'a pas attendu l'écologie pour se mettre au vert. Dans l'Antiquité déjà, cette drôle de petite plante se donnait à fond pour régénérer et régulariser en douceur l'organisme.

Tout commence sur les rives du Nil.

En Egypte, 2000 ans avant notre ère, la culture de la chicorée s'étend sur les deux rives du Nil. Les paysans font griller sur des pierres plates ces petites graines aux vertus digestives. De cette période date le premier document connu relatif à la chicorée : le Papyrus d'Ebers.

L'usage de la chicorée se propage jusqu'en Chine.

Transmise par la civilisation grecque, la réputation de la chicorée ne se dément pas. Au premier siècle, Pédanios Dioscoride, médecin grec dans l'armée romaine, est le premier à lui attribuer des vertus régénératrices. Bientôt l'usage de la plante se propage dans tout l'Empire Romain, pour gagner le monde Arabe, les Indes et la Chine.
Ses feuilles sont consommées en légume ou en salade. La décoction de sa racine est universellement prisée pour son action bénéfique sur le foie, les reins et l'estomac.

La fabuleuse découverte des moines Hollandais.

Racine de chicorée C'est au 9ème siècle, sous le règne de Charlemagne, que des moines hollandais, qui cultivent la Cichorium Intybus dans les sables peu fertiles qui entourent leur abbaye, ont la fabuleuse idée de sélectionner les graines pour améliorer les racines.

Un tournant de l'histoire.

Au 16ème siècle, en pleine Renaissance française, l'utilisation médicale de la chicorée se généralise : racines, feuilles, fleurs et graines sont mises à contribution.
En 1690 la plante est délaissée par la pharmacopée et devient un produit de grande consommation. Cette année là, les hollandais développent la torréfaction industrielle de la racine de chicorée.

Napoléon intervient.

Au 18ème siècle, la production de racines torréfiées se développe en Europe. Les premières exploitations belges apparaissent alors en Flandre occidentale.
A l'aube de la Révolution Française, la vogue de la chicorée est comparable à celle du café et au 19ème siècle, grâce au blocus continental imposé en 1806 par Napoléon aux bateaux anglais, la chicorée acquiert une place de choix dans notre vie quotidienne.

Qui a bu ... boira... Chicorée Pacha.

En 1825, la culture s'organise et s'intensifie, la plus importante usine belge est fondée à Halle.
Au cours du 19ème siècle, l'industrie de la chicorée connaît un essor constant et, en 1946, on assiste à un renouveau et à la diversification du produit.


Chicobel SA/NV

Avenue des Sorbiers, 25/2
1300 Wavre
E-mail : pacha@chicobel.be